Permis B

 

 

La formation théorique

chaque séance dure 45min environ.

Elle porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d'un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.

Cette formation (entraînement au code) pourra être suivie dans les locaux de l’école de conduite avec un support média (DVD, Box), avec un enseignant ou via Internet (option).

Notre rôle :

- Vous expliquer les règles qui vous seront indispensables pour la pratique

- Répondre à vos questions

- Vous donner des moyens mnémotechniques pour retenir plus facilement les règles

- Vous donner les bases pour réussir l’examen de code mais aussi l’examen de permis

La formation théorique porte sur :

- la vigilance et les attitudes à l'égard des autres usagers de la route

- les effets dus à une consommation d'alcool, de drogues et de médicaments sur la conduite

- l'influence de la fatigue sur la conduite

- les risques liés aux conditions météorologiques et à l’état de la chaussée

- les usagers vulnérables

- les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs

- les gestes de premiers secours

- les précautions à prendre en montant et en quittant son véhicule

- le transport d'un chargement et de personnes

- la réglementation relative à l’obligation d'assurance et aux documents administratifs liés à l'utilisation du véhicule

Les cours thématiques

Ils seront dispensés, dans les locaux de l'école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.

 Les thématiques traitées sont les suivantes :


- les effets dus à la consommation d'alcool de drogues et de médicaments sur la conduite

- l'influence de la fatigue sur la conduite

- les risques liés aux conditions météorologiques et à l’état de la chaussée

- les usagers vulnérables

- la pression sociale (publicité, travail...)

- la pression des pairs

 Nous guidons nos élèves pour passer l’examen du code de la route dans les meilleures conditions.

 

La formation pratique

Votre formation à la conduite est réalisée lors de cours individuels.

Nous assurons un suivi personnalisé pour optimiser votre progression.

Nous vous aidons à acquérir 4 compétences essentielles en rapport avec le « Référentiel pour

L’éducation à une Mobilité Citoyenne » :

Elle porte sur la conduite d'un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques routiers.

Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :

- maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

- appréhender la route et circuler dans des conditions normales

- circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

- pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

Chaque compétence et sous-compétence sera traitée en abordant les points suivants :


- le pourquoi

- le comment

- les risques

- les influences de l'entourage· et du mode de vie de l'élève

- les pressions exercées par la société, telles que la publicité, le travail…

- l'auto-évaluation

Au début de chaque leçon, le formateur évalue les compétences acquises précédemment et détermine celles que vous allez travailler durant la leçon.

Il vous coache, vous conseille, vous aide, vous sensibilise aux dangers tout en assurant votre sécurité.

Vous faites un bilan ensemble en fin de leçon pour préparer le cours suivant.

 

EXEMEN:

Examen théorique :

Il faut être âgé de 17 ans minimum (sans limite d'âge) pour passer l'E.T.G (Épreuve Théorique Générale du code de la route).

L’épreuve de l'examen théorique général (ETG) se passe dans un centre d’examen géré par un opérateur privé.

L’établissement de formation peut se charger de la prise de rendez-vous pour l’examen.

L’épreuve, de type QCM (questionnaire à choix multiple), se passe sur une tablette en individuel.

Les candidats sont reçus à l’examen à partir de 35 bonnes réponses sur 40 questions.

 

Examen pratique :

Etre âgé de 18 ans pour passer l'épreuve pratique de la conduite de la catégorie B.

Il est réalisé par un Inspecteur des permis de conduire et de la sécurité routière.

Sur le véhicule de l’établissement d’enseignement accompagné d'un enseignant de la conduite titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité. 

L’épreuve dure 32 minutes et se déroule comme suit :

- La vérification de la recevabilité des documents d’examen.

- L’accueil du candidat avec la vérification de son identité par le biais d'un justificatif d'identité recevable à l'examen du permis de conduire.

- La présentation et consignes de l’épreuve par l’examinateur.

- La réalisation d’un test de la vue.

- L’installation au poste de conduite avec les réglages du véhicule nécessaires avant le départ réalisés par le candidat.

- Une phase de conduite effective d’une durée minimale de 25 minutes.

- La réalisation d'une manœuvre en marche arrière.

- La réalisation d'un arrêt de précision. 

- Trois questions portant notamment sur la vérification du véhicule intérieure ou extérieure et premiers secours.

La mise en action d’un accessoire ou commande d’accessoire en cours de circulation.

 

Le résultat est affiché sur internet 48H après le passage de l'épreuve pratique.

 

 

EXAMEN:

 

Examen théorique :

Il faut être âgé de 17 ans minimum (sans limite d'âge) pour passer l'E.T.G (Épreuve Théorique Générale du code de la route).

L’épreuve de l'examen théorique général (ETG) se passe dans un centre d’examen géré par un opérateur privé.

L’établissement de formation peut se charger de la prise de rendez-vous pour l’examen.

L’épreuve, de type QCM (questionnaire à choix multiple), se passe sur une tablette en individuel.

Les candidats sont reçus à l’examen à partir de 35 bonnes réponses sur 40 questions.

 

Examen pratique :

Etre âgé de 18 ans pour passer l'épreuve pratique de la conduite de la catégorie B.

Il est réalisé par un Inspecteur des permis de conduire et de la sécurité routière.

Sur le véhicule de l’établissement d’enseignement accompagné d'un enseignant de la conduite titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité. 

L’épreuve dure 32 minutes et se déroule comme suit :

- La vérification de la recevabilité des documents d’examen.

- L’accueil du candidat avec la vérification de son identité par le biais d'un justificatif d'identité recevable à l'examen du permis de conduire.

- La présentation et consignes de l’épreuve par l’examinateur.

- La réalisation d’un test de la vue.

- L’installation au poste de conduite avec les réglages du véhicule nécessaires avant le départ réalisés par le candidat.

- Une phase de conduite effective d’une durée minimale de 25 minutes.

- La réalisation d'une manœuvre en marche arrière.

- La réalisation d'un arrêt de précision. 

- Trois questions portant notamment sur la vérification du véhicule intérieure ou extérieure et premiers secours.

La mise en action d’un accessoire ou commande d’accessoire en cours de circulation.

 

Le résultat est affiché sur internet 48H après le passage de l'épreuve pratique.

Conduite Accompagnée (A.A.C. )

La conduite accompagnée est possible dès l’âge de 15 ans.

- La formation à l’examen du code est facilitée grâce à notre stage code, l’accès internet et les entraînements à l’Auto-Ecole aux horaires d’ouverture et à volonté.

- La formation pratique quant à elle est assurée sur une base minimum de 20 heures de conduite dispensée par un formateur diplômé de l’Auto-Ecole.

La formation théorique et la formation pratique se déroulent exactement de la même manière que pour la formation traditionnelle du permis B

La conduite :

L’Auto-Ecole va vous accompagner dans cette aventure.

A la fin de l’apprentissage de conduite à l’Auto-Ecole, une Attestation de Fin de Formation (AFFI) vous est délivrée. En effet, celle-ci vous permettra de faire les démarches auprès de votre assurance et va justifier que votre enfant à bien effectué les 20 heures minimums et le niveau requis pour commencer la conduite accompagnée avec vous.

Enfin, un dernier rendez-vous de conduite, appelé le rendez-vous préalable, d’une durée de 2 heures est obligatoire avec au moins un accompagnateur. Celui-ci permet d’échanger avec le formateur sur les éventuelles difficultés que vous pourriez rencontrer et vous donner quelques conseils.

Vous avez, à ce moment-là, la joie de partager avec votre enfant l’apprentissage de la route. Nous avons besoin de vous pour les aider sur l’analyse, l’anticipation, l’observation.

Sa durée minimum est de 1 an à partir de la date du rendez-vous préalable jusqu’à la date de l’examen de permis.

Le minimum de kilomètres à parcourir est de 3000 Kms.

Vous allez pouvoir partager votre expérience et atout majeur, conduire par tous les temps, de jour comme de nuit. Une fois le permis en poche, ce ne sera que bénéfique.

Pendant la phase d’accompagnement

Vous devrez dans un premier temps faire des phases de conduite courte d’environ 20 minutes sur des trajets simples. Au fil du temps, des kilomètres, de l’expérience, vous pourrez allonger le temps de conduite en fonction des capacités de l’élève conducteur.

- Un premier rendez-vous pédagogique d’1 heure en voiture est prévu à 4 à 6 mois environ et 1000 KM afin de faire une évaluation de conduite nous permettant de vous aider sur les erreurs à corriger.

A l’issu de celui-ci, un rendez-vous pédagogique en salle de 2 heures nous donnera l’occasion d’échanger avec d’autres accompagnateurs. Ce moment convivial nous permet de voir les difficultés de chacun et de vous orienter afin de les corriger.

Après ces 2 rendez-vous, vous allez pouvoir mettre en application tous ces conseils.

- 2 à 4 mois avant l’âge des 17ans et demi, à nouveau 2 rendez-vous pédagogiques (évaluation de conduite et salle).

La pratique du RDV pédagogique permettra de déterminer si une remise à niveau est nécessaire avant le passage de l’examen.

 

EXAMEN:

 

Examen théorique :

Il faut être âgé de 15 ans minimum (sans limite d'âge) pour passer l'E.T.G (Épreuve Théorique Générale du code de la route).

L’épreuve de l'examen théorique général (ETG) se passe dans un centre d’examen géré par un opérateur privé.

L’établissement de formation peut se charger de la prise de rendez-vous pour l’examen.

L’épreuve, de type QCM (questionnaire à choix multiple), se passe sur une tablette en individuel.

Les candidats sont reçus à l’examen à partir de 35 bonnes réponses sur 40 questions.

 

Examen pratique :

Etre âgé de 17 ans 1/2, avoir réalisé 3000 kms et 1 an  minimum de conduite avec un accompagnateur, pour passer l'épreuve pratique de la conduite de la catégorie B.

Il est réalisé par un Inspecteur des permis de conduire et de la sécurité routière.

Sur le véhicule de l’établissement d’enseignement accompagné d'un enseignant de la conduite titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité. 

L’épreuve dure 32 minutes et se déroule comme suit :

- La vérification de la recevabilité des documents d’examen.

- L’accueil du candidat avec la vérification de son identité par le biais d'un justificatif d'identité recevable à l'examen du permis de conduire.

- La présentation et consignes de l’épreuve par l’examinateur.

- La réalisation d’un test de la vue.

- L’installation au poste de conduite avec les réglages du véhicule nécessaires avant le départ réalisés par le candidat.

- Une phase de conduite effective d’une durée minimale de 25 minutes.

- La réalisation d'une manœuvre en marche arrière.

- La réalisation d'un arrêt de précision. 

- Trois questions portant notamment sur la vérification du véhicule intérieure ou extérieure et premiers secours.

La mise en action d’un accessoire ou commande d’accessoire en cours de circulation.

 

Le résultat est affiché sur internet 48H après le passage de l'épreuve pratique.

 

Conduite Supervisée (CS)

C'est une déclinaison de l’AAC. Elle permet au candidat de plus de 18 ans d’acquérir une expérience complémentaire de conduite et la confiance au volant pour le passage de l'épreuve pratique. Elle augmente les chances de réussite et permet d’apprendre à moindre coût. Cet entraînement à la conduite se déroule avec un accompagnateur. La conduite supervisée peut être mise en œuvre dès la conclusion du contrat, en fin de formation initiale ou après échec à l'épreuve de conduite. Le candidat doit avoir réussi le code et l'évaluation de fin de formation initiale (20h mini en école de conduite), participé à un rendez-vous préalable et obtenu l'accord préalable écrit de l'assureur. L‘accompagnateur doit être titulaire du permis de conduire depuis au moins cinq ans sans interruption.

La formation B78 vers B

Depuis le 01/01/2017, les titulaires du permis de conduire les véhicules de la catégorie B assorti du code restrictif 78 (boîte automatique) qui limite la conduite aux seuls véhicules à changement de vitesses automatique, pour des raisons non médicales, peuvent lever cette restriction en suivant une formation dispensée dans un établissement d'enseignement de la conduite et de la sécurité routière.

La formation pratique porte sur la conduite d’un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques de la route en suivant le programme de formation de la catégorie B en boîte manuelle

Les conditions pour passer la formation 

-  18 ans minimum.

-  Etre titulaire du permis B en cours de validité.

-  Avoir le permis en boîte automatique depuis plus de 6 mois.

La durée de la formation 

-  La formation prévue est d'une durée de sept heures.

-  Réalisée en plusieurs séances.

Elle est composée :

-  Une séquence de 2H réalisée dans un trafic nul ou faible.

-  Une séquence de 5H se déroule dans des conditions de circulation variées.

Objectifs

A l’issue de la formation, le conducteur doit être en capacité d’utiliser, en sécurité, un véhicule muni d’un changement de vitesses manuel de façon simultanée avec les autres tâches de conduite.

La formation doit être adaptée aux besoins spécifiques de chaque conducteur.

PAS D'EXAMEN:

A la fin de la formation d'une durée de 7H un bilan sera réalisé sur les points positifs et négatifs, le formateur de l’Auto-école vous remettra une attestation de suivi de formation qui servira à faire la demande du titre de la catégorie attendu.

- L'établissement réalise la demande de titre du permis de la catégorie B.

- L'attestation de la formation ne donnera le droit de conduire un véhicule de la catégorie B que lorsque l'élève sera en possession du titre de conduite définitif correspondant.

 

Permis A.M (B.S.R)

Avant le début de la formation l'élève devra remplir un questionnaire préalable à la formation figurant dans le livret. Il vous permet de réfléchir à votre objectif (obtenir la catégorie AM du permis de conduire pour conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger à moteur) et de faire un point sur l'état actuel de vos connaissances théoriques et pratiques, ainsi que sur le regard que vous portez sur la conduite et la sécurité routière.

 

SÉQUENCE 1.  Echanges sur les représentations individuelles autour de la conduite.

En s'appuyant sur l'analyse du questionnaire d'auto-évaluation du livret, prévu à l'annexe 1 et renseigné par l'élève avant de commencer sa formation, cette séquence a pour objectifs de permettre à l'enseignant de mieux connaître les élèves et d'adapter son enseignement puis de faciliter l'expression échanges sur le respect des règles :
- Signalisation.
- Règles de circulation.

Expression et échanges sur des grandes thématiques de sécurité routière.
- Vitesse.
- Consommation d'alcool ou d'autres produits.
- Utilisation de distracteurs.
Echanges sur l'influence du comportement des autres usagers de la route sur son propre comportement de conducteur.

 

SÉQUENCE 2.  Formation à la conduite hors circulation.

Elle doit permettre l'acquisition des connaissances et compétences suivantes :

- Les équipements obligatoires pour la conduite d'un cyclomoteur : leurs rôles.?

- La connaissance des principaux organes du véhicule (cyclomoteur ou quadricycle).
- Les contrôles indispensables du véhicule pour l'entretien et le maintien de la sécurité.

- La maîtrise technique du véhicule hors circulation.
- Position de conduite (bras, dos, jambes, pieds et mains) ? Réglage du, ou des, rétroviseur(s).
- Pour le quadricycle : réglage du siège, du volant et des rétroviseurs.
- Démarrage et arrêt du véhicule.
- Pour les cyclomoteurs : maintien de l'équilibre et de la stabilité en ligne droite (exercices sans et avec passager).
- Ralentissement, freinage et immobilisation du véhicule ? Pour les cyclomoteurs, maintien de l'équilibre et de la stabilité.
- Tourner à droite et à gauche, réalisation de virages et de demi-tours (importance du regard). Pour les cyclomoteurs, exercices sans et avec passager. Maintien de la stabilité.
- Manœuvres de freinage et d'évitement.

 

SÉQUENCE 3.  Formation code de la route.

Cette séquence a pour objet l'acquisition ou le rappel de connaissances nécessaires et indispensables avant la séquence de formation à la conduite sur les voies ouvertes à la circulation.

- La signalisation verticale et horizontale : connaître la signalisation et comprendre son rôle.

- Les règles de circulation : connaître les principales règles et comprendre leur rôle.
- Positionnement du véhicule sur la chaussée en ligne droite, virage et changement de direction.
- Franchissement d'intersections et régime de priorité.

 

SÉQUENCE 4.  Formation à la conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique.

- Démarrer le cyclomoteur ou le quadricycle léger à moteur qu'il soit déjà ou non dans la circulation.
- S'insérer en sécurité dans la circulation.
- Prendre en compte la vitesse des autres véhicules et s'assurer d'être bien vu.

- Ralentir et immobiliser le cyclomoteur ou le quadricycle léger à moteur qu'il soit déjà ou non dans la circulation ou pour la quitter.
- Freinage et, pour le cyclomoteur, maintien de la stabilité.
- Arrêt et départ en circulation (feux, stop).
- Ralentir pour quitter la circulation et s'arrêter.

- S'arrêter et stationner avec un cyclomoteur ou avec un quadricycle léger à moteur.
- Précautions à prendre avant de s'arrêter ou de stationner.
- Précautions à prendre pour s'insérer dans la circulation à la suite d'un arrêt ou d'un stationnement.
- Pour les quadricycles : stationner en bataille, en épi et en créneau.

- Rechercher les indices utiles : signalisation, clignotants, trajectoire, regard des autres usagers.

- Adapter l'allure en fonction de ses capacités, des possibilités du véhicule, de la signalisation, de la réglementation et des situations rencontrées (autres usagers, configuration des lieux, visibilité).

- Apprécier et maintenir les distances de sécurité latérales et longitudinales en toutes circonstances.

- Négocier un virage.
- Adopter une trajectoire sécurisée

- Choisir la position sur la chaussée.
- En ligne droite, en virage, en situation de croisement ou de dépassement.
- En tenant compte de la signalisation verticale et horizontale (marquages au sol, voies réservées).
- En intégrant les particularités des autres véhicules, notamment les véhicules lourds (gabarit, angles morts).

- Franchir les différents types d'intersections.
- Détecter et identifier le type d'intersection.
- Evaluer la visibilité.
- Adapter sa vitesse.
- Respecter les règles relatives aux ordres de passage.
- S'arrêter, le cas échéant, et repartir.
- Dégager une intersection.

- Changer de direction.
- Observer et analyser l'environnement.
- Avertir de son intention.
- Se placer. Tenir compte des particularités des autres véhicules, notamment les véhicules lourds (gabarit, angles morts).
- Adapter sa vitesse.
- Respecter les règles de priorité.
- Dégager une intersection.

 

SÉQUENCE 5.  Sensibilisation aux risques.

Cette séquence a lieu en présence de l'un au moins des parents de l'élève mineur ou de son représentant légal.
En fonction des profils identifiés, quatre thématiques, parmi les suivantes, sont traitées :

 

- Les risques spécifiques à la conduite des cyclomoteurs et des quadricycles légers à moteur et les cas d'accidents les plus caractéristiques impliquant ces véhicules.

- Les conséquences d'un défaut d'entretien du véhicule sur la sécurité et l'environnement (pollution atmosphérique et pollution sonore).

- Les risques dus au débridage : rappel de la réglementation et conséquences sur la sécurité et l'environnement (pollution atmosphérique et pollution sonore).

- Les produits psychoactifs et la conduite : statistiques, consommation, effets.

- La vitesse et ses conséquences sur la conduite : équilibre, adhérence, force centrifuge, freinage.

- La prise en compte des autres usagers vulnérables : piétons, cyclistes, motocyclistes.

- L'influence et la pression des pairs sur le comportement du futur conducteur.

 

Les observations et conseils de l'enseignant visent à faire un point sur les compétences sur lesquelles vous avez travaillé pendant la formation.

Elles sont accompagnées de conseils de l'enseignant de la conduite et de la sécurité routière, à l'attention de l'élève, pour la suite de son parcours en autonomie.

 

La formation doit être adaptée aux besoins spécifiques de chaque conducteur.

 

Ces compétences sont traitées en abordant les points suivants :

- Le pourquoi.

- Le comment.

- Les risques. 

- Les influences de l'entourage.

- Le mode de vie de l'élève. 

- Les pressions exercées par la société ...

 

PAS D'EXAMEN FINAL

- L'attestation de la formation donnera le droit de conduire un véhicule de la catégorie AM pendant une durée de 4 mois le temps de recevoir le titre de conduite définitif

- L'établissement réalise la demande de titre du permis de la catégorie AM.